Le voyage a ceci d’inspirant qu’il impose à ceux qui le vivent un besoin profond de raconter et partager les joies et adversités rencontrées. Textes, photos, vidéos; chacun trouve son medium de prédilection. Gaspard Walter a vraisemblablement trouvé le sien. Pas manchot avec son appareil photo, son livre « Ticket to Vietnam » est une invitation immédiate au voyage. Alors en cette saison de rentrée, voici une belle occasion de s’évader par procuration.

Photos de voyage : la belle collection « Ticket to »

Gaspard Walter, en collaboration avec Chloé Villaume, photographie ses voyages en prenant grand soin d’y montrer le quotidien des villes et régions visitées. Il possède un vrai talent pour montrer et rendre intéressant le banal. Ici, pas de mise en scène, que des moments de vie et des instantanés saisissants. On n’est pas sur de la photo commerciale shootée pour envoyer du rêve et vendre des séjours au soleil. Et ça fait du bien.

Avec un 1er volume sur la Thaïlande couronné de succès, pourquoi changer une formule qui fonctionne ? Ticket To Vietnam reprend les plus beaux attraits de son prédécesseur : un bel objet, 300 photos colorées et pleines de vie, la majorité en pleine page, imprimées sur un beau papier mat, des petites vidéos disponibles en ligne… Mais on trouve aussi de courts récits distillés avec parcimonie et en prise directe avec les photos concernées, offrant détails et précisions sur le lieu et l’ambiance.

Achetez ce beau livre sur Amazon :

Découvrir le Vietnam de chez soi

Si son premier livre m’a fait revivre comme jamais mon voyage en Thaïlande, je n’ai jamais mis les pied au Vietnam. Amoureux de l’Asie, ce pays ne m’attire pourtant pas plus que ça. Alors c’est avec des yeux neufs que je découvre ses photos.

Je feuillette les pages, lis un texte, découvre une recette, m’arrête sur certains clichés, en passe d’autres rapidement et revient aussi vite en arrière. Comme avec son premier livre, l’effet se produit à nouveau : je me prends à voyager à travers ses photos.

Devant nous coule le mythique Mekong et son enchevêtrement d’hélices et de coques surchargées de paniers en osier, vient ensuite Ho Chi Minh Ville et ses marchés aux produits en tout genre, et puis au grès des pages tout le Vietnam défile devant nos yeux : Mui Ne, Dalat, Hoi An, Hue, Ninh Binh, Mai Chau, Hanoi, Halong Bay, Bac Ha et enfin Sapa.

Place aux photos :

Et pour notre plus grand plaisir, un 3ème opus est également disponible. Cette fois-ci pas d’Asie au sommaire. Gaspard a mis les voiles à l’Ouest et photographié New-York. Avec tout le talent qu’on lui connait.

Vous en pensez quoi ?