En cette période de Noël et de grand froid, on va continuer dans cette tendance et remonter de quelques latitudes par rapport aux destinations habituellement traitées sur ce blog voyage. J’ai interviewé Anaïs, ma cousine, qui a réalisé un beau road trip au Canada et aux Etats-Unis en compagnie de ma soeur. Let’s go !

OV / Hello Anaïs ! Peux-tu te présenter ?
Allo ! Moi c’est Anaïs, Bretonne de 26 ans qui a débarqué au Canada en janvier 2012. Je travaille dans l’ingénierie mais avant de me lancer dans un boulot « sérieux », j’ai profité de Montréal, de ses alentours et de l’immensité du Canada et des US.

Road trip aux USA & Canada

OV / Raconte nous en quelques mots ton voyage au Canada et aux USA ?
Et bien, je suis partie avec ma cousine. On a planifié de partir environ 7 semaines en van à travers ces deux pays.

Au départ de Montréal, on a commencé par une semaine de traversée avec des covoitureurs Québécois en direction de Calgary. Ambiance découverte de l’intérieur du Canada, camping tous les soirs et randonnées pour les motivés. Puis est venu le temps d’attaquer les majestueuses Rocheuses de l’Alberta en visitant d’abord Banff puis Jasper, de crapahuter autour des lacs bleus turquoises (Lake Louise et Lake Peyto), de faire un peu de rafting et aussi un trek sur le glacier Colombia.

Puis nous avons terminé une des grosses étapes du voyage : la traversée du Canada ! Arrivées à Vancouver, découverte de cette superbe ville placée entre mer et montagnes. Ici notre destination était l’île de Vancouver où nous poussons notre cher Eddiejo (le petit nom de notre van !) jusqu’à Tofino, un spot de surf où nous sommes restées accroché quelques jours, entre surf et soirées ! Le temps passe tranquillement et nous pouvons profiter de la fête du Canada sur ce beau territoire.

Ensuite, nous traversons la frontière par voie maritime ! Une fois rendues en terre américaine, on file sur Seattle pour voir le magnifique feu d’artifice du jour de l’indépendance.

Le jour suivant nous descendons sur Portland où le hasard nous fait arrivé en plein festival de blues, superbe soirée et levé de soleil le lendemain au bord de la mer. Et oui ! C’est l’avantage de voyager en van et de pouvoir dormir dans son véhicule où tu veux.

« Un road trip au Canada et aux USA ? La nature et les villes en gigantesque ! »

Descente dans le sud par la côte de l’Oregon. Nous entrons en Californie et bam ! Gros brouillard jusqu’à San Francisco. Très belle ville mais qui reste dans nos mémoires avec un peu d’amertume car c’est là que notre petite pompe à essence a décidé de faire des siennes, d’où un petit chèque salé. C’est les risques d’un tel voyage, organisé par nous mêmes.

Mais nous gardons le moral, à deux on est une équipe qui gagne ! Nous voila parties vers les magnifiques parcs de Yosemite et Sequoia Park. Ensuite nous redescendons sur Los Angeles pour rejoindre quelques amis. Party time ! On est à notre point le plus bas du voyage.

On entame notre remontée par Las Vegas et une semaine à vadrouiller dans les superbes canyons de l’Utah ! Viens le tour de Yellostone où les phénomènes géologiques sont impressionnants, ainsi que l’énorme troupeau de bisons qui y habite. Le temps commence à presser. Retour en vitesse, pause à Chicago, Detroit, Cleveland et aux fameuses chutes du Niagara et nous revoilà sur Montréal !

OV / Impressionnant ! Et comment avez-vous créé votre itinéraire ?
J’ai choisi les grosses villes découvrir et surtout les parcs et canyons que je voulais absolument voir. Ce fut beaucoup de travail préliminaire, surtout de recherches sur des blogs voyage et de lecture de guides.

OV / Et votre véhicule, c’était quoi ? Loué ou acheté ?
On a décidé d’acheter un van Chevrolet Astro 1998, trouvé sur Kijiji à 1000$ canadien (environ 685 €). On l’a trouvé sur la rive nord de la région de Montréal. En sortant de la ville, on arrive plus facilement à faire de bonnes affaires. Par contre vu le tarif, c’était un coup de poker. On a eu des réparations à faire pour 1300$ canadien (environ 890 €). Et on l’a aménagé nous même, avec des matériaux de récup’ (ex : des planches trouvées dans la rue). Pour les outils, c’est un ami bricoleur qui nous a beaucoup aidé.

On a surtout choisi de prendre le risque d’acheter un véhicule pas trop cher, de le réparer et de croiser les doigts pour qu’il nous emmène jusqu’au bout ( j’en connais qui n’ont pas eu cette chance…).

Mais vu la durée de notre road trip, pour nous c’était plus rentable d’acheter un véhicule plutôt que louer. Après il y a toujours le risque de ne pas revoir la couleur de ses billets à la fin du voyage :)

Conseil voyage d’Alexis :
Si vous n’avez pas le temps de faire de telles démarches (achats, réparations, aménagements, assurance du véhicule), il est très facile de louer une voiture au Canada, avec des agences spécialisées comme AuthentikCanada.

C’est même conseillé si vous ne voulez pas faire la traversée du pays, « qui prend bien une semaine sans rouler comme des acharnés » (dixit Anaïs :) ). Beaucoup de personnes volent de Montréal jusqu’à Calgary, puis louent une voiture pour visiter les Rocheuses et parfois poussent le road trip jusqu’à Vancouver.


OV / Une anecdote ou une rencontre marquante durant votre périple en van ?

Oh oui ! Les deux en même temps ! Notre van était un vieux véhicule et automatique. Nous, Européens, qui conduisons principalement que des voitures manuelles ne sommes pas habitués au changement de vitesse à l’abord d’une côte. On l’a un peu malmené…

De plus, une erreur de ma part en Oregon n’a pas arrangé les choses, ce qui fait que le moteur du van a surchauffé. Un voyant s’est mis à clignoter. Panique à bord ! Une famille s’est arrêtée et nous a rassuré. On a rebroussé chemin jusqu’au précédent village. Là, on repère un loueur de quads et on s’arrête. On lui explique notre situation. Le gars, super sympa, nous aide à purger le radiateur et mettre du nouveau liquide de refroidissement.

Pendant la réparation, on discute et il nous fait part de sa passion pour les quads et de ses talents de pilote sur dune de sable. Car nous ne le savions pas encore, mais nous étions juste à côté de la plus grosse dune des US (l’« Oregon Dune Recreation Area ») ! Le van réparé, on va jeter un coup d’oeil et effectivement cette dune est vraiment gigantesque.

Nous revenons le voir et il nous propose d’aller faire un tour de buggy sur sa pose du midi ! Nous voila embarquées pour une heure de folie et de sensations fortes sur cette énorme dune ! Du sable plein les oreilles, on repart en se demandant ce qui venait de se passer. Juste un incroyable moment !

« Les plus beaux paysages ? C’est difficile de choisir, il y en a tellement ! »

OV / Des lieux ou régions au Canada et USA à ne pas rater ou au contraire à éviter ? Et les plus beaux paysages ?
On n’a pas tout vu, mais de notre road trip à travers le territoire nord-américain, voici nos lieux à ne pas rater. Au Québec, particulièrement : la Gaspésie, la Mauricie et le parc du Bic. On a adoré aussi les abords du lac supérieur en Ontario, les Rocheuses, l’Ile de Vancouver, les Canyons de l’Utah, les parcs de Yellowstone et Grand Teton (nom donné par des explorateurs français, surprenant non ?). Parmi tout ça, c’est là qu’on trouve les plus beaux paysages. C’est difficile de choisir, il y en a tellement !

Dans les choses à éviter, c’est vrai que la traversée du Canada peut être longue. C’est un choix de la faire. Mais franchement je n’ai aucun endroit à déconseiller.

OV / Et la conduite au Canada et aux USA ? Des choses à savoir ? Des particularités ?
Dans les villes, les feux sont bien plus loin que la ligne d’arrêt. Donc attention pour les gens qui viennent de débarquer de l’avion. L’orientation arrive aussi plutôt vite dans les villes. Attention aux priorités au Canada. Elles sont à connaître car sur les carrefours avec stop, c’est premier arrivé, premier parti. Sinon c’est tout droit !

Autre particularité, notamment à San Francisco, il faut garder son sang froid, car le klaxon doit être plus utilisé que les clignotants !

OV / Quel a été le coût total de votre road trip au Canada et USA ?
A peu près 4500$ canadiens (environ 3080 €) par personne tout compris : achat du van, essence (le plus gros poste de dépense), nourritures, loisirs (surf, treks, ballades à cheval…), matériels, billets d’accès aux parcs et sites… Vu qu’on a réussi à bien revendre le van grâce à nos aménagements et réparations, on est aux environs de 3500$ canadiens, soit 2400 €.

OV / Un dernier conseil pour la route ?
Lancez-vous ! Ne réfléchissez pas à tout ce qui peut arriver et faire peur. Préparez-vous comme il faut et ça ira. Sinon essayez de définir un itinéraire avec des villes dans lesquelles vous connaissez des gens. C’est un truc génial de les revoir dans ce genre d’aventure et ça sort un peu la tête de la route.

Un autre point important : les ours. Au Canada, il arrive souvent d’en voir sur le bord de la route, notamment dans les Rocheuses, et en particulier avant le début de la saison touristique (de juin à septembre).

Lors de vos randonnées, faites du bruit quand vous marchez (accrochez des grelots ou clochettes à vos sacs…) pour éviter les rencontres risquées. Dans certains parcs, il est imposé d’être équipé d’un « bear spray » répulsif (bombe de poivre contre les ours). En cas de rencontre, il est conseillé de ne pas courir, de rester groupé, et s’il charge, il faut faire le mort… Heureusement on n’a pas testé !

Bonne route à tous ! Ca vaut vraiment le coup de le faire !

Merci Anaïs pour ton témoignage !

Et vous, une telle aventure vous tenterait ? Vous l’avez déjà réalisé ?


Ressources utiles pour organiser un tel séjour :

Vous en pensez quoi ?